C'est à la suite d'une visite au musée Afrique Océanie Amérique à Marseille que nous est venue l'idée.

Par manque de chance ou peut être par bonheur, ce jour là, seule la salle du mexique était accessible. Et là! Que de découvertes pour nos mirettes ébahies! Des crânes colorés magnifiquement décorés, des personnages totalement incroyables en papier mâché très colorés, des fils tendus et autres merveilles.

A notre retour, mon fils voulait absolument faire pareil. Nous sommes donc partis sur le masque car c'était le plus simple.

WP_20140507_004

Comme matériel, vous aurez besoin de:

  • Bandes plâtrées.
  • Une bassine d'eau.
  • Une paire de ciseaux.
  • Crème hydratante ou vaseline.
  • De la gouache ou de la peinture acrylique.
  • Des feutres à peinture type Posca.

La première étape, c'est de réaliser le masque. Pour cela, le volontaire, dont on moulera le visage devra sacrifier une bonne demie heure. Il faut bien penser à enduire son visage d'une crème hydratante en couche épaisse ou de vaseline pour que le retrait ne soit pas douloureux. On peux aussi prévoir une paille pour respirer, cela dépend du résultat souhaité: bouche fermée ou ouverte.

Chaque bande doit être mouillée et posée tout de suite après. Je trouve que le plus simple c'est de commencer par le front car cela donne une bonne base on enchaînera ensuite avec le nez puis les joues qui seront reliées au front sur les côtés et on terminera par le menton et le tour de la bouche. Avant de poser chaque bande, il faut en prendre sa dimension et la couper avant de la mouiller....c'est beaucoup plus pratique.

Lorsque le masque commence à être assez sec (il est dur lorsqu'on le tapote), on peut tenter de le retirer en glissant une spatule entre le masque et la peau.

IL faudra attendre le séchage complet pour appliquer la peinture qui va réhumidifier le tout. Si le masque n'est pas assez sec, cela risque de le déformer.

Ci dessous, un spécimen rare de poisson chat (avec un petit côté Alice au pays des merveilles, je vous l'accorde). C'est une tentative, façon papier mâché. Pour faire la structure, j'ai mis du papier journal en boule et j'ai mis trois couches de bandes plâtrées autour. Après séchage, il a été peint à la peinture acrylique et au posca. J'ai fait cette tentative en vue de la faire en classe et la longueur des différentes opérations m'a quelque peu refroidie. Lecteur ou lectrice en maternelle, tu me comprends n'est ce pas?

Je n'abandonne cependant pas l'idée car j'aimerais le faire avec Niki de Saint phalle cette année, le compromis, c'est qu'on se limitera à des productions collectives....histoire que la maîtresse ne termine pas en centre de repos de la MGEN.

WP_20140507_014

WP_20140507_012